Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Ils parlent de nous

Retour
Traqués par le fisc américain, ils se réunissent samedi dans le Morbihan

Traqués par le fisc américain, ils se réunissent samedi dans le Morbihan

Le collectif des Américains "accidentels" se réunit samedi à Gourin dans le Morbihan. Français nés aux États-Unis, ils veulent se faire entendre.

Trois questions à…Fabien Lehagre, président du collectif des Américains Accidentels de France.

Vous organisez une réunion publique à Gourin dans le Morbihan samedi. Quel est son but ?

J’ai lancé ce collectif il y a deux ans. Je suis né aux États-Unis et revenu en France à l’âge de 18 mois. Comme beaucoup de binationaux, j’ai été confronté aux répercussions de la loi Fatca, le Foreign account tax compliance act qui, depuis 2010, oblige les banques des pays ayant signé un accord avec le fisc américain à signaler tous les comptes détenus par des personnes présentant un « indice d’américanité ». Aux États-Unis, la fiscalité est basée sur la nationalité. Quel que soit le pays où vous vivez. Au-delà d’une certaine somme, vous devenez déclarable aux États-Unis et pouvez payer des impôts en plus de ceux que vous versez au fisc français. Il y a un sentiment d’injustice : nous sommes nés aux États-Unis mais n’y avons jamais travaillé ni construit notre vie.

Quelles sont les répercussions de cette loi sur votre vie quotidienne ?

Certaines banques, notamment les banques en ligne, refusent de prendre des Américains accidentels comme client. Il est également quasi impossible d’obtenir un prêt immobilier ou de souscrire une assurance-vie. Beaucoup d’Américains accidentels choisissent de renoncer à leur citoyenneté américaine. Or, c’est une procédure complexe qui peut coûter plusieurs milliers d’euros en frais d’avocat.

Que propose votre collectif ?

Depuis deux ans, nous faisons du lobbying auprès du ministère des Affaires étrangères et de Bercy. Nous voulons structurer le mouvement en association afin d’offrir des conseils juridiques aux Américains accidentels perdus dans cette jungle administrative. L’abrogation de la Fatca faisait partie du programme de Trump qui promet une réforme fiscale en septembre. Mais sera-t-elle toujours d’actualité ? Nous devons nous faire entendre. Nous avons choisi Gourin, où il y a une forte communauté américaine, pour lancer ce mouvement.

Marie Carof-Gadel

https://www.ouest-france.fr/bretagne/gourin-56110/gourin-traques-par-le-fisc-americain-ils-se-reuniront-samedi-4953119?lipi=urn%3Ali%3Apage%3Ad_flagship3_profile_view_base_treasury%3BpTHmn0h%2FTxG66p9d7iJ%2Fhw%3D%3D

Consultez également
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus